Découvrir des fissures dans sa maison peut être alarmant. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un simple cas de « tassement » (c’est-à-dire lorsque la maison s’installe dans son environnement). Cela dit, les fissures d’affaissement ne sont pas aussi bénignes. Il importe donc de savoir à quoi vous avez affaire lorsque des fissures apparaissent dans les murs de votre maison. En général, une expertise sur la construction ou une enquête sur l’achat d’une maison permet de détecter tout problème potentiel, tel que des fissures d’affaissement, avant que vous n’achetiez.

Les principales causes des fissures dans les murs

Il faut noter que de nombreuses maisons présentent des fissures dans les murs à un moment ou à un autre. Il en existe de nombreuses causes possibles :

  • Les vibrations dues au trafic routier si la propriété est située à proximité d’une route très fréquentée
  • Les changements de température et les fluctuations d’humidité dans les propriétés anciennes
  • Affaissement des fondations (souvent dans les nouvelles constructions et les extensions)
  • L’absence de linteau de soutien sur les cadres de fenêtres en bois qui ont été remplacés par du double vitrage en PVC.
  • Des fissures capillaires peuvent apparaître sur les murs nouvellement enduits lorsqu’ils sèchent.

Toutes les maisons se transforment lentement avec le temps. Il n’est pas rare que des fissures apparaissent sur les murs intérieurs d’une maison. Les fissures capillaires autour des portes et des fenêtres sont généralement dues à ce déplacement et à ce « tassement », d’autant plus qu’il s’agit généralement des zones les plus fragiles d’un mur.

Les nouvelles constructions sont connues pour leurs fissures dans les murs, et cela est souvent dû au nouveau bois utilisé pour construire la maison. Ce bois a un taux d’humidité naturellement élevé et, en séchant, il peut subir de légers mouvements. Il faut environ un an pour que ce bois sèche complètement. Si vous voyez des fissures dans une maison neuve, vous devez attendre un an avant de réparer les fissures.

A noter que si vous avez laissé la maison inoccupée pendant quelques mois ou plus, les fissures dans les murs de la maison sont naturelles. En effet, lorsque vous vivez dans la propriété, vous contrôlez la température. En l’absence de contrôle de la température, des dilatations et des contractions des cloisons sèches peuvent se produire. Ne vous inquiétez pas, ces fissures peuvent être simplement rebouchées et peintes. Mais, pensez toujours à effectuer une expertise fissure avec un professionnel avant d’acheter ou vendre une maison. D’ailleurs, OpenGroup, une entreprise spécialisée dans l’expertise fissure, propose ses services partout en France si vous avez besoin d’un vrai expert pour le diagnostic. Etant un expert en bâtiment, OpenGroup maîtrise les aspects techniques, juridiques et assurantiels liés à l’opération. Obtenez gratuitement un devis et d’autres informations en appelant au 01 69 49 09 67.

Quand une fissure dans un mur est-elle grave ?

Si vous repérez des fissures mesurant plus de 25 millimètres de large dans une maison, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’un problème grave. Il peut s’agir de fissures d’affaissement, indiquant que la maison et ses fondations s’enfoncent, ou de dommages structurels. Dans les deux cas, des travaux importants seront nécessaires pour résoudre le problème.

Si les fissures dans les murs intérieurs d’une maison sont souvent inoffensives et indiquent l’un des problèmes évoqués ci-dessus, elles peuvent parfois être le signe d’un mouvement structurel. Si les fissures d’une maison sont diagonales et dentelées, ou verticales et plus larges en haut ou en bas, il faut faire appel aux services d’un géomètre agréé ou d’un expert fissures pour évaluer le problème.

Il y a lieu de s’inquiéter si l’on peut voir à travers la fissure jusqu’à l’extérieur. C’est un signe infaillible d’affaissement.