Un bon éclairage est un facteur très important pour les laboratoires, car il s’agit de salles bien équipées qui offrent des conditions contrôlées pour effectuer des mesures, des recherches et des expériences scientifiques.

Eclairage Led : caractéristiques

Normalement, les vieilles lampes à incandescence, halogènes et fluorescentes s’allument et s’éteignent une centaine de fois par seconde, produisant ainsi un scintillement à une fréquence d’environ 100 hertz. L’œil humain ne perçoit généralement pas consciemment les scintillements dont la fréquence est supérieure à 100 hertz, bien que certaines recherches indiquent que ceux-ci peuvent encore affecter les neurones du cerveau.

En fait, il arrive souvent que l’on passe quelques heures dans des lieux où ce type d’effet est le plus prononcé, et généralement, lorsqu’on quitte de telles pièces, on se sent immédiatement fatigué et désorienté, même si l’on n’était pas en train de faire une activité particulière. Avantage Led, 13 rue de la Pierre Bleue – ZA de Taffignon 69630, est un expert capable de vous fournir la solution idéale à ce désagrément, en vous proposant des éclairages fiables et performants comme le Led. Le professionnel possède d’ailleurs une grande maîtrise technique et expertise en salles blanches lui permettant d’exceller en compétence dans toute circonstance.

Solutions d’éclairage LED pour laboratoires

À l’évidence, dans un projet d’éclairage destiné à ce type d’environnement, l’utilisation de produits d’éclairage à LED est judicieuse. En effet, les LED pour laboratoires, lorsque l’installation est bien conçue, sont insensibles à l’effet de scintillement. Tout cela se traduira donc par un environnement de travail sain qui évitera aux travailleurs des symptômes tels que fatigue oculaire, migraines et nausées à la fin de la journée. Un autre facteur important à prendre en compte lors de la conception d’éclairages LED pour les laboratoires est lié aux supports utilisés dans ces lieux : les tables. Bien que cela passe parfois inaperçu, les postes de travail dans les laboratoires sont souvent en verre ou au moins avec des surfaces très polies pour garantir leur résistance aux différents composés chimiques utilisés, et surtout pour faciliter le nettoyage. Le problème est que si les sources lumineuses que l’on va installer sont trop puissantes, il peut arriver que la lumière se reflète sur les surfaces, éblouissant et gênant le travailleur.

Pour éviter ce type de complication, l’idéal serait d’utiliser des lustres équipés de diffuseurs dépolis. En ce qui concerne les environnements, les indications générales sont que les lumières qui éclairent la table de travail ne doivent pas être trop centrales ou trop en retrait par rapport à l’artisan. Nous éviterons ainsi que l’ombre de la table soit projetée sur la base où l’artiste travaillera. Il suffira donc de placer les lumières LED en haut, mais dans une position légèrement avancée par rapport au siège. Si, en revanche, nous en avons la possibilité, un bon moyen d’éviter les ombres sera de veiller à ce que la lumière ne vienne pas d’une seule direction. Le dernier élément à prendre en compte dans ces environnements est que la lumière est souvent maintenue allumée pendant la journée, précisément parce qu’un éclairage constant et bien diffusé est nécessaire dans toute la zone de travail. Il faut donc faire attention à la consommation, mais grâce à l’efficacité des LED, ce dernier point ne sera pas un problème.